+33 (0)6 51 39 08 97

+352 621 424 522

  • LinkedIn Social Icon

©2018 BY ANNA GIBERT.

La Communication NonViolente

February 9, 2019

Votre communication est souvent empreinte d’exigences ? De jugements ? Ou bien de reproches ?  Mais pourtant vous aspirez avec créer une relation de confiance et de respect avec votre équipe et vos proches ?

La Communication NonViolente (CNV) est un outil de communication verbal qui vise à créer entre les êtres humains des relations fondées sur l’empathie, la coopération harmonieuse et le respect de soi et des autres. Le préalable à l’utilisation de la CNV : une intention de connexion avec les personnes concernées.

 

 

 

1. LE POINT DE DEPART DE LA CNV

 

La CNV a été formalisée dans les années 60 par Marshall Rosenberg. Dès son enfance, deux questions le taraudent pour lesquelles il proposera des réponses quelques années plus tard: 

  • Pourquoi nous coupons-nous de notre bonté naturelle au point d’adopter des comportements agressifs ?

  • Comment inversement, certains individus parviennent-ils à rester en contact avec cette bonté naturelle, même dans les pires situations ?

 

 

2. LE PROCESSUS CNV

 

Le processus tel que Rosenberg l’a formulé se divise en quatre étapes : Observation, Sentiment, Besoin, Demande (OSBD). 

 

 

3. LANGAGE GIRAFE / CHACAL

 

Pour parler de la CNV, Rosenberg utilisait un symbole : le langage « girafe ».  Il a choisi la girafe d’abord car c’est l’animal terrestre qui a le plus gros cœur - pour lui, la CNV est d’abord un langage du cœur- et ensuite parce que cet animal a un grand cou qui lui permet de voir loin. Cette symbolique cherche à montrer que, derrière les jugements, nous pouvons accéder aux sentiments et aux besoins.

Au contraire, le langage « chacal » représente les mots, les pensées, les attitudes que nous avons lorsque nous sommes coupés de nos besoins. C’est un mode de langage, donc de pensée et de communication qui freinent la relation à soi et à l’autre.

 

Le chacal et la girafe ne représentent pas des personnes mais des formes de pensée et de langage, des paradigmes différents : Ce ne sont pas non plus des parts de nous : nous n’avons pas des parts de nous chacal et des parts de nous girafe, mais des parts de nous qui s’expriment en langage « girafe » et d’autres qui s’expriment en langage « chacal ».

 

Sources :

  • Keller, F. (2013). Pratiquer la CNV au travail. La communication NonViolente, passeport pour réconcilier bien être et performance. Paris : InterEditions.

  • Keller, F. (2017), Découvrir la Communication NonViolente. Paris : InterEditions.

  • Padovani, I. (2017). Les quatre étapes du processus de la CNV, dans l’expression et dans l’écoute. En ligne : https://fr.wikipedia.org/wiki/Communication_non-violente#/media/File:Les_4_%C3%A9tapes_du_processus_de_la_CNV.jpg

  • Rosenberg, M. (1999a). Les mots sont des fenêtres, ou bien ils sont des murs : introduction à la communication non violente. Paris : La Découverte.

  • Rosenberg, M. (2007). Les bases spirituelles de la Communication Non Violente. Saint-Julien-en-Genevois : Editions Jouvence.

  • CNV formation : http://www.cnvformations.fr/

 

Please reload

Recent Posts

Please reload

Archive

Please reload

Tags

Please reload